VÉLOS EN RÉGIONS – NOS ACTIONS ONT DU SENS

Le département de Loire-Atlantique a pris une initiative visionnaire en lançant en 2022 un diagnostic approfondi des itinéraires cyclables existants et des besoins futurs à l’échelle du territoire, en collaboration étroite avec chaque intercommunalité. Le résultat ? Un plan ambitieux visant à créer 491 liaisons cyclables reliant les bourgs d’ici à 2032, totalisant près de 3 700 kilomètres.

Ce plan audacieux a été unanimement adopté le 27 mars dernier, marquant ainsi un engagement fort en faveur de la mobilité douce et durable. Avec une échéance fixée à 2032, le département s’engage donc à créer ces 491 liaisons cyclables, représentant une étape cruciale dans la promotion d’un mode de transport respectueux de l’environnement.

La pratique quotidienne du vélo comme moyen de décarbonation et de réduction des émissions de gaz à effet de serre est au cœur de cette initiative. L’objectif est clair : encourager les citoyens à adopter le vélo comme mode de déplacement privilégié, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique.

Et le défi est de taille ! Équivalent à gravir un col de 3ᵉ catégorie, la feuille de route est tracée toutefois avec précision. Un investissement colossal de 140 millions d’euros sera consacré à la création de 167 liaisons, dont 21 à vocation touristique et élaboré selon un plan en douze points détaillé comme suit :

  1. Ouverture prochaine de la Véloroute nationale Vélidéale reliant le lac de Vassivière à Saint-Nazaire, passant par Clisson et Nantes.
  2. Ouverture prochaine de la Véloroute Régionale La Régalante entre Nantes et le Mont Saint-Michel.
  3. Repositionnement de l’itinéraire Vélocean entre Saint-Nazaire et Mesquer.
  4. Adaptation de l’itinéraire 4 entre Couëron et Saint-Nazaire.
  5. Création des itinéraires 5, 6, et 7 reliant différentes communes du département.
  6. Nouvel itinéraire reliant “La Vélodyssée” à la Vilaine et aux itinéraires bretons.
  7. Création d’un itinéraire reliant “La Loire à vélo” à la voie verte Carquefou / Saint-Mars-la-Jaille et Châteaubriant.
  8. Création d’un itinéraire entre le Vignoble et “La Loire à vélo”.
  9. Finalisation du “Tour de Brière” grâce à des sections supplémentaires.
  10. Création d’un nouvel itinéraire touristique reliant Saint-Nazaire à “La Vélodyssée” via Pontchâteau.

© Copyright France Secrète à Vélo

Le plan prévoit la mise en place d’un réseau structurant, composé principalement d’itinéraires en site propre et sur chemins revêtus, garantissant ainsi des trajets directs et sécurisés. Les aménagements incluront la réutilisation d’anciennes voies ferrées, de chemins de halage et d’autres infrastructures existantes, avec un accent particulier sur la sécurité des cyclistes.

En plus des itinéraires structurants, le plan vise également à développer un réseau intercommunal avec des aménagements plus légers, adaptés à une circulation moins dense, favorisant ainsi l’accessibilité cyclable à l’échelle locale.

La mise en œuvre du plan se déroulera en trois phases distinctes, avec un total de 167 liaisons créées sur une période s’étalant jusqu’en 2032. Chaque projet sera soumis à une consultation publique impliquant les élus locaux, les associations d’usagers et les riverains, garantissant ainsi une approche participative et inclusive.

Les premières pistes cyclables verront le jour dès 2025, marquant le début d’une transformation majeure de la mobilité dans le département de Loire-Atlantique. Ce plan ambitieux témoigne de la volonté collective de créer un environnement plus durable et convivial pour les citoyens, tout en contribuant à la préservation de notre planète pour les générations futures.

Laisser un commentaire