EMPLOI

La forte hausse de la pratique du vélo suscite des vocations. Et pourtant, la filière peine à recruter des candidats

Les profils techniques sont particulièrement recherchés à tel point que certains acteurs du monde du vélo mettent parfois plusieurs mois à les recruter. Le Shift Project estime que d’ici 2050, le secteur vélo comptera plus de 250.000 emplois en France contre 4.000 pour la seule branche industrielle en 2021.

C’est un constat : les métiers du vélo sont en plein essor avec la popularité croissante des activités de plein air et de la mobilité douce. Que ce soit pour le loisir, le travail, le sport ou le transport, prendre sa bicyclette est devenu un mode de vie pour de nombreux citoyens. Résultat, les professionnels du secteur sont de plus en plus sollicités pour répondre à une demande toujours plus forte. Mais aujourd’hui, c’est mêmes professionnels sont confrontés à une pénurie de candidats.

A LIRE AUSSI
Le secteur du vélo recrute de nouveaux talents

Soulignons que la catégorie des métiers du vélo regroupe un large éventail de professions, allant du mécanicien de vélo au commercial en passant par le guide touristique à vélo, le designer de vélo, le coach sportif spécialisé dans le cyclisme, le fabricant de vélo et bien d’autres. Tous ces métiers ont un point commun : une passion pour le vélo.

Aussi, pour informer au mieux les futurs postulants à l’emploi ou à la recherche d’une formation, Ludovic Lambin a créé emploivelo.com, une plateforme pour faciliter une mise en relation entre employeurs et candidats. Ludovic Lambin est l’invité de Henry Salamone / France Secrète à Vélo

Une interview à découvrir également sur la plateforme Youtube

Laisser un commentaire